La photographie version iPhone, une catégorie à part entière. Quand on vous disait qu’il n’y avait pas que l’engin qui comptait, mais également la manière de s’en servir. L’iPhone, on le connait très, trop bien. On connait – plus ou moins – ses capacités. Et ne serait-ce qu’en vacances, on est désormais bien nombreux à compter sur lui : 73% des 18-34 ans ne prennent même plus d’appareil photo avec eux. Mais loin de nos selfies ratés et rafales qu’on n’a jamais vraiment triées, certains tirent leur épingle du jeu.

La preuve avec les iPhone Photography Awards – ou IPPAWARDS pour les intimes – qui a récemment dévoilé les gagnants de sa dixième édition. Sélectionnés parmi les soumissions de photographes de plus de 140 pays, on y retrouve notamment le cliché réalisé par Sebastiano Tomada  à l’iPhone 6S dans les rues de Quayyarah, près de Mossoul, qui a remporté le Grand Prix de cette édition 2017. À découvrir ci-dessous, avec une sélection des lauréats :

Grand Prix 2017, Photographe de l’année : “Children of Qayyarah” par Sebastiano Tomada.
« Les enfants errent dans les rues de Qayyarah près du feu et de la fumée qui s’échappe des puits de pétrole, incendiés par les membres de l’Etat Islamique »
1ère place, Photographe de l’année : “Dock Worker” par Brendan O Se
« J’ai pris cette photo tôt le matin, lors d’une promenade sur les docks de Jakarta en avril 2016. Ce sont les mains d’un docker qui faisait une pause. J’ai été frappé par la texture créée par la saleté accumulée sur ses mains. »
1ère place, catégorie Portrait pour Gabriel Ribeiro.
« Cette photo a été prise en janvier de cette année – ma tante est venue de Bahia à Campo Grande et mon cousin était avec moi quand j’ai eu l’idée de faire une photo de lui. Nous sommes allés à la fenêtre la plus proche et j’ai commencé à le photographier en utilisant la lumière naturelle. Mon objectif principal était de saisir la profondeur qu’un regard pouvait avoir, tout particulièrement chez un enfant. J’ai utilisé l’application Lightroom Mobile ainsi que Snapseed pour obtenir le résultat final. »
3ème place, Photographe de l’année : “The City Palace” par Kuanglong Zhang.
« Udaipur est l’une des villes les plus romantiques d’Inde. Dans le palais de la ville, j’ai capturé le moment où l’un des employés regardait par la fenêtre, comme s’il se remémorait la longue et historique construction du palais, ce qui était un moment plutôt intéressant.”
1ère place, catégorie Arbres pour Magali Chesnel.
“Des vents orageux ont balayé toute l’Europe cet hiver, avec des températures sibériennes qui ont transformé les arbres dans un magnifique spectacle de glace à Versoix, une petite ville proche de Genève, en Suisse. Avec l’accumulation d’un froid intense (-10 à -18°C), de vents très forts, soufflant à plus de 100 km/h, les vagues du lac Leman sont devenues si violentes qu’elles sont passées au-delà des digues, et les gouttelettes ont immédiatement gelé tout ce qu’elles ont touché, y compris les arbres. Bravant le sol gelé, j’ai pris cette photo, tôt le matin.”
1ère place, catégorie Architecture : “Chand Baori” par Paddy Chao.
“Cette photo a été prise lorsque je voyageais en Inde. Chand Baori se compose de 3.500 marches étroites sur 13 étages. Le complexe descend à environ 30 mètres dans le sol, ce qui en fait l’un des plus profonds et des plus grands gradins d’Inde. Fasciné par ces élégants gradins et ces ombres, j’ai immédiatement sorti mon appareil photo et j’ai capturé ce beau moment avant qu’il ne disparaisse.”
1ère place, catégorie Personnes pour Dina Alfasi.
“Je pheotographie principalement des scènes de rue et des portraits, en essayant de saisir des moments intimes. Chaque jour, je vais au travail en train et en bus. Chaque jour, pendant deux heures, je suis dans un lieu avec des personnes différentes. Au début, pour passer le temps, je ne faisais que les observer et j’essayais de savoir où ils allaient, ce qu’ils pouvaient bien faire ou ce qu’était leur histoire. Avec cette observation, j’ai remarqué des moments intimes, et j’ai donc commencé à prendre des photos, et j’ai été surpris du résultat.”
1ère place, catégorie Enfants : “Children’s Curiosity” de Szymon Felkel.
“Cette photo intitulée “Children’s Curiosity” a été prise en août 2015 sur Time Square, à New York.”
1ère place, catégorie Autres pour Darren Boyd.
“Cette photo, “Late Night Dumpling Run”, a été prise à China Town, à Londres, à l’occasion du Nouvel An Chinois, le 29 janvier 2017.”
1ère place, catégorie Sunset pour Kuanglong Zhang.
“Le coucher de soleil et le Temple d’Or à Amritsar ont un rayonnement et une beauté complémentaire. Les ondes de l’eau semblent avoir été formées par le battement des ailes des colombes. Je pense que la photographie est dérivée de la vie, et que seules les personnes qui aiment la vie peuvent prendre une photo de la température.”
1ère place, catégorie Floral pour Sidney Po.
“Environ 20 km au sud-est de la ville de Cebu, où j’habite, se situe la ville de Cordoue qui appartient à l’île de Mactan. Cet endroit est devenu une attraction touristique (à la fois locale et étrangère), surtout la nuit où toutes les roses LED blanches s’allument.”
1ère place, catégorie Voyage : “Snow + Fishing Cottages = Win” de Jen Pollack Bianco.
“J’ai pris cette photographie sur un pont des îles Lofoten, en Norvège, où l’on surplombe Reinefjord, vers Olstinden. Les cabanes rouges sont des chalets traditionnels de pêche. J’essaie de sortir de ma zone de confort photographique quelques fois par an, et cette année, je suis partie dans l’Arctique en février. J’ai pris cette photographie juste après le lever du soleil, pendant une tempête de neige. Les couleurs changeaient toutes les deux, trois minutes, et la chute de neige était parfois très conséquente, ce qui changeait considérablement l’ambiance globale minute après minute. C’était une situation classique « d’attente pour la lumière ». C’était incroyablement beau, mais il faisait très froid et venteux. J’ai réalisé cette image en utilisant l’application caméra native de mon iPhone 7 Plus. La lumière était belle et j’ai légèrement utilisé le filtre Instagram Clarendon, qui a mis en avant le bleu de l’eau. J’ai toujours été fan de couchers de soleil, mais photographier le lever du soleil peut être tout aussi magique.”
1ère place, catégorie News/Events : “The Nomads of Europe” de Samuel Nacar.
“Le lundi 24 octobre commençait l’expulsion du plus grand camp de migrants en Europe, appelé La Jungle, dans le nord de la France, à seulement 5 kilomètres de la ville de Calais. Le mercredi 26 octobre, le camp a été incendié et des milliers de migrants devaient partir. Certains d’entre eux ont été replacés, alors que d’autres ne l’ont pas été. Dans cette photo, vous pouvez voir des milliers de migrants être expulsés du camp en raison des nombreux incendies.”
1ère place, catégorie The America I Know pour Juan Carlos Castañeda.
“Cette photo a été prise le 5 décembre 2016 à Standing Rock, en Dakota du Nord. Ce jour-là, les protecteurs des eaux, les gens qui défendaient la tribu Sioux étaient censés être expulsés par le département du shérif du comté de Morton. Des milliers de vétérans sont venus en aide à ceux d’entre nous qui protestaient. Ils nous ont dit qu’ils avaient promis de protéger ce pays de tous les ennemis, étrangers et domestiques. Le président Obama a annoncé que le Dakota Access Pipeline devait être arrêté jusqu’à ce qu’une enquête soit menée. Les anciens combattants ont continué à marcher cet après-midi, et ont veillé à faire savoir qu’ils étaient là pour aider à protéger Standing Rock. Mère Nature est intervenue ce jour-là, avec une tempête de vent de 70 à 80 km/h avec des températures de -35°C. La hauteur de la tempête et la marche ont été immortalisées avec cette photo, sélectionnée pour la première place. Tout le monde est resté sur place jusqu’à ce qu’il soit physiquement impossible de continuer. Peu de temps après cette photo, tous ont du retourner au camp, et les officiers situés de l’autre côté du pont ont également du partir. C’était un parfait rappel de qui était vraiment responsable.”
Retrouvez l’intégralité des lauréats des IPPAWARDS 2017 sur le site ippawards.com